Accueil
Histoire navale
Céramique
Bibliographie
Les Grands Thèmes
  PATRIMOINE
Châteaux, palais,
  Eglises, monuments
Est Ouest Sud-Ouest Nord IdF Sud-Est Centre-OuestCentre-Est
RÉGIONS


 Contact
Page créée en mai 2012
Saint Benoît dans le vitrail de Francis Chigot

La petite chapelle Saint-Benoît, non loin des bords de la Creuse, a été bâtie de 1497 à 1502. Sa construction est la volonté commune du prieur de Saint-Marcel et du seigneur d'Argenton. Elle a été classée monument historique en 1908.
En face de la chapelle se trouvait un collège où logeaient des séminaristes. Selon les historiens, elle leur servait probablement de salle de classe. La Révolution la transforma en entrepôt de grains et d'annexe au marché au blé. Elle le resta jusqu'en 1872. À cette date, le Conseil municipal décida de la rendre au culte.
Actuellement, la chapelle Saint-Benoît sert de salle d'exposition pour diverses associations. L'intérêt de cette petite chapelle réside avant tout dans ses magnifiques vitraux créés en 1945 par le maître-verrier limougeaud Francis Chigot. Le vitrail central de l'abside, consacré à saint Benoît et à sa sœur jumelle sainte Scholastique, est entouré de deux vitraux représentant blasons et symboles eucharistiques. Cette page en donne un large extrait.

L'agneau pascal dans le vitrail de Francis Chigot
Vue d'ensemble de la chapelle Saint-Benoît lors d'une exposition
Vue d'ensemble de la chapelle Saint-Benoît lors d'une exposition
Argenton-sur-Creuse
Argenton-sur-Creuse (côté rive gauche)
Le clocher que l'on aperçoit est celui de la chapelle Saint-Benoît.
Le chevet de la chapelle
Le chevet de la chapelle
La façade de la chapelle Saint-Benoît
La façade de la chapelle Saint-Benoît
Vierge à l'Enfant dans sa niche
Vierge à l'Enfant dans sa niche
sur le côté gauche de la chapelle
 
Le tympan gothique
Le tympan gothique
du portail de la façade
Copie d'une Vierge à l'Enfant de 1485
Copie d'une Vierge à l'Enfant de 1485
La voûte de l'abside et ses clés de voûte
La voûte de l'abside et ses clés de voûte

La Vierge à l'Enfant, à gauche, est une copie d'une œuvre originale datant de 1485.
Sur le socle, elle porte une inscription : «Jésus, Sauveur des hommes, je vous salue Marie».
La statue d'origine, restaurée, est conservée à la mairie d'Argenton-sur-Creuse.
Clé de voûte (écusson avec fleurs de lys)
Clé de voûte (écusson avec fleurs de lys)
Clé de voûte avec écusson
Clé de voûte avec écusson
L'abside et ses trois vitraux de Francis Chigot (1945)
L'abside et ses trois vitraux de Francis Chigot (1945)
Vitrail de l'abside
Vitrail de l'abside
Détail : l'agneau pascal
Vitrail de gauche de l'abside :
Vitrail de gauche de l'abside :
Symboles eucharistiques et blasons
Vitrail de l'abside
Vitrail de l'abside
Détail : «La lumière jaillit des ténèbres»
Vitrail central de l'abside
Vitrail central de l'abside
de Francis Chigot (1945)
Saint Benoît et sainte Scholastique
«La lumière jaillit des ténèbres»
«La lumière jaillit des ténèbres»
Grisaille «en négatif»
Vitrail de l'abside
Vitrail de l'abside
Détail : l'agneau pascal
Grisaille «en négatif»

Voir les vitraux de Francis Chigot
à la chapelle Notre-Dame-des-Anges à Royan
Vitrail à figures géométriques sur un côté de la nef
Vitrail à figures géométriques
sur un côté de la nef

Les vitraux de Francis Chigot.
Après avoir créé la verrière de l'église de Saint-Gaultier (au nord d'Argenton) en 1944, le maître-verrier Francis Chigot, actif à Limoges de 1900 à 1950, crée la verrière de la chapelle Saint-Benoît en 1945. Pour les deux édifices, il va s'inspirer des grisailles traditionnelles à multiples figures géométriques polychromes. Il y apportera bien sûr une touche de modernisme pour en faire de vraies splendeurs. Les symboles eucharistiques habituels y sont insérés (agneau, pélican, colombe, etc.) au milieu d'un somptueux décor végétal. L'originalité de la verrière de Saint-Benoît réside dans l'utilisation de la grisaille «en négatif» comme pour les photographies sur pellicule. C'est de cette façon peu banale que sont peints les animaux eucharistiques. Trois exemples en sont donnés dans cette page.
Voi aussi la verrière de l'abside de la chapelle Notre-Dame-des-Anges à Royan créée par le même artiste.
Source : «Éclats de la lumière, Vitraux de l'Indre», Éditeurs : Rencontre avec le Patrimoine religieux et Conseil général de l'Indre

L'agneau pascal avec sa grisaille «en négatif»
L'agneau pascal avec sa grisaille «en négatif»

Documentation : «Éclats de la lumière, Vitraux de l'Indre», Éditeurs : Rencontre avec le Patrimoine religieux et Conseil général de l'Indre, ISBN : 2-911948-26-2
+ Panneaux affichés dans la chapelle Saint-Benoît et à l'extérieur
PATRIMOINE CARTEPATRIMOINE LISTERetourner en HAUT DE PAGE