Accueil
Histoire navale
Céramique
Bibliographie
Les Grands Thèmes
  PATRIMOINE
Châteaux, palais,
  Eglises, monuments
Est Ouest Sud-Ouest Nord IdF Sud-Est Centre-OuestCentre-Est
RÉGIONS


 Contact
Page créée en 2012
Notre-Dame à Niort, tableau

L'église Notre-Dame de Niort est présentée comme un chef-d'œuvre du XVe siècle. Elle est venue remplacer une ancienne église Sainte-Marie, qui, elle-même, avait succédé à une petite église préromane.
D'après une inscription sur un mur extérieur de l'église, la construction de Notre-Dame aurait commencé en 1491, c'est-à-dire dans les décennies de renouveau économique qui ont suivi la fin de la guerre de Cent Ans (1453). L'édifice, terminé en 1534, est de style gothique flamboyant, style en vigueur à la fin du Moyen Âge. Les ajouts du XIXe siècle respectent ce style d'architecture, notamment la magnifique chaire à prêcher.
Notre-Dame de Niort possède un chevet plat. Au sol, sa surface est rectangulaire. Son transept, très peu profond, soutient, au sud, un clocher de 75m de haut. Le chœur est illuminé par un grand vitrail, un Arbre de Jessé qui daterait lui aussi du XVe siècle. Très abîmé, il a été restauré vers 1990.


Vue d'ensemble de la nef avec, à droite, sa majestueuse chaire à prêcher de 1877, construite en style gothique.
La nef aboutit, à l'est, sur le maître-autel et le vitrail de l'Arbre de Jessé. L'édifice est à trois vaisseaux.
Notre-Dame à Niort, le choeur
Vue du maître-autel et de deux chapelles latérales sud : la chapelle des Parabère (à côté de la porte) et la chapelle du Sacré-Cœur.
Notre-Dame de Niort est une église singulière : son aménagement intérieur a changé plusieurs fois d'orientation.
La porte ci-dessus a été ouverte en 1771 quand le chœur a été placé à l'ouest. Depuis, le chœur est revenu à l'est.
Il ne fait pas bon passer par cette porte pendant l'office, quand on est retardataire... Heureusement il y en a une autre, côté sud.

Chemin de Croix en bois sculpté 1877. Une scène du Calvaire.
Notre-Dame à Niort, le chevet plat
Le chevet plat de Notre-Dame (à l'est).
Le grand vitrail est celui de l'Arbre de Jessé.
La porte à gauche correspond à celle de l'image au-dessus.

L'Arbre de Jessé (XVe siècle?)
ll a été restauré, avec beaucoup de difficultés, mais de très belle manière, par Jeannette Weiss-Grüber, artiste verrier.
Cliquez dessus pour l'afficher en gros plan.
Notre-Dame à Niort, le clocher
Le clocher de Notre-Dame culmine à 75m de hauteur.
La galerie carrée, point de départ de la flèche,
est ornée de gargouilles et de sculptures gothiques.

L'Arbre de Jessé est considéré comme l'ascendance théologique de Marie. Sa formulation officielle en a été donnée par l'abbé Suger (~1080-1151), abbé qui est en partie à l'origine de la basilique de Saint-Denis. Voir le commentaire sur l'Arbre de Jessé à la page de la basilique.

On pourra voir d'autres Arbres de Jessé dans l'église Notre-Dame-la-Grande à Poitiers, l'église Saint-Pierre à Dreux, Saint-Nizier à Troyes, et, bien sûr, admirer le chef-d'œuvre d'Engrand le Prince à l'église Saint-Etienne de Beauvais.


La partie ouest de la nef avec ses orgues.
En 1835, on place les orgues (qui étaient moins hautes) à l'est,
sous l'Arbre de Jessé, le chœur étant à l'ouest.
En 1852, refaites et agrandies, elles cachent en partie l'Arbre.
Puis le chœur repasse à l'est. Enfin, en 2001, après restauration, les orgues reviennent côté ouest.
Notre-Dame à Niort, vitrail
Vue en gros plan de quatre rois de l'Arbre de Jessé

Ci-dessous, deux vitraux de scènes de la vie
de la Vierge au-dessus de l'Arbre.
Tribune en gros plan
Magnifique portail nord qui fait la liaison entre le gothique flamboyant
d'un Moyen Âge finissant et la Renaissance.

Au-dessus des voussures, une tribune sculptée dans la pierre. Les balustres représentent en lettres l'inscription latine : «O mater Dei, memento mei»
(Ô Mère de Dieu, souviens-toi de moi). Voir la galerie des vitraux+
Notre-Dame à Niort, vitrail

Notre-Dame à Niort, la chaire à prêcher
La chaire de Notre-Dame de Niort ne remonte pas au Moyen Âge, mais à 1877 comme les sculptures du Chemin de Croix.
Elle est en style néo-gothique. Ci-dessus, sa pittoresque partie centrale, coté collatéral sud.
Vous pouvez voir d'autres belles chaires à prêcher à l'abbatiale de la Trinité de Fécamp, à l'église Saint-Clodoald
de Saint-Cloud ou encore à l'église de l'Immaculée-Conception à Paris (12e arr.).


La partie centrale de la chaire à prêcher vue depuis le vaisseau central.
Elle est sculptée de scènes du Nouveau Testament. Au centre, la pêche miraculeuse.
Notre-Dame à Niort, la chapelle des Parabère
La chapelle des Parabère

La chapelle des Parabère

La famille Parabère donna à Niort plusieurs gouverneurs du Poitou. Cette chapelle, qui fait office de chapelle des Morts (en face de la chapelle des Fonts Baptismaux) abrite les monuments funéraires de Charles de Neuillan de Baudéan-Parabère, de son épouse Françoise et de son fils François. Elle fut élevée en 1684 par Suzanne Neuillan, épouse du maréchal-duc de Navailles, gouverneur de Niort.
Les défunts sont représentés surgissant de leur tombeau au jour de la Résurrection des morts. A gauche, Charles. A droite, sa femme Françoise.
Cette chapelle a été démantelée à la Révolution et restaurée au XIXe siècle par Bernard d'Agesci.

Notre-Dame à Niort, gisant

La chapelle des Fonts Baptismaux. C'est ici que, le 28 novembre 1635,
fut baptisée Françoise d'Aubigné, future madame de Maintenon.
Notre-Dame à Niort, chapelle Saint-Joseph
La chapelle Saint-Joseph, à gauche des orgues, sur la façade ouest.
Le vitrail représente la mort de saint Joseph. Il vient des ateliers Lobin à Tours (1889).

Chapelle du Rosaire
Notre-Dame à Niort, chapelle de la Vierge
Chapelle de la Vierge. Cette chapelle occupe le transept nord.
Vue de la nef depuis le chœur
Vue de la nef depuis le chœur
Le Chemin de croix : la Crucifixion
Le Chemin de croix : la Crucifixion
Le collatéral nord et ses chapelles latérales
Le collatéral nord et ses chapelles latérales

Source : «Notre-Dame de Niort, chef d'œuvre du XVe siècle», brochure disponible dans l'église
PATRIMOINE CARTEPATRIMOINE LISTERetourner en HAUT DE PAGE