Accueil
Histoire navale
Céramique
Bibliographie
Les Grands Thèmes
  PATRIMOINE
Châteaux, palais,
  Eglises, monuments
Est Ouest Sud-Ouest Nord IdF Sud-Est Centre-OuestCentre-Est
RÉGIONS


 Contact
Page créée en avril 2012
Chapiteau dans le transept

L'église Saint-Pierre de Royan est le seul monument ancien de la ville. Elle est aussi restée la seule église de la ville jusqu'au milieu du XIXe siècle. Son existence est attestée dès l'an 1092. De style roman, elle possédait une nef et un chœur, sans transept. Au XIIIe siècle, on érige le puissant clocher carré, monté sur une chapelle ossuaire. Ce clocher va servir d'amer aux marins. Au siècle suivant, on ajoute le croisillon nord. Lors des guerres de Religion, les protestants brûlent l'église. Nef et façade romane sont détruites. L'église sera dès lors - et jusqu'à l'époque actuelle - réduite au chœur et au transept de l'ancien édifice. L'entrée se fera à l'est ; un mur est bâti pour fermer le sanctuaire à l'ouest.
Puis vint le bombardement allié du 5 janvier 1945... qui causa de très importants dommages à l'église. Il n'en resta que le clocher et les murs. Lors de la reconstruction, on place à nouveau l'entrée à l'ouest tandis qu'une crypte ossuaire est découverte sous le clocher.
L'église Saint-Pierre de Royan frappe par son austérité, par la nudité de ses murs à l'extérieur et à l'intérieur. Rien ne cache la sobre architecture romane embellie de quelques chapiteaux sculptés. Cette page en donne de nombreux extraits.

Statue de saint Pierre dans le chœur
Vue d'ensemble de l'église Saint-Pierre de Royan
Vue d'ensemble de l'église Saint-Pierre de Royan
C'est en fait le chœur de l'église du XIe siècle. Les guerres de Religion ont détruit la nef.
La façade très austère de Saint-Pierre
La façade très austère de Saint-Pierre
Le clocher et son premier étage date du XIIIe siècle.
Le dernier étage n'a été ajouté qu'à l'époque classique.
Statue de saint Pierre
Statue de saint Pierre
dans le chœur de l'église
Le chevet plat de l'église date du XIIIe siècle
Le chevet plat de l'église date du XIIIe siècle
Au XIe siècle, l'église avait été construite avec un chevet polygonal.
Élévations romanes nord du XIe siècle dans la nef
Élévations romanes nord de la fin du XIe siècle dans la nef
De fines colonnes jumelées montent jusqu'aux arcades en plein cintre.
Seuls les chapiteaux du transept sont sculptés.
Chapelle de la Vierge dans le croisillon nord du transept
Chapelle de la Vierge dans le croisillon nord du transept
Le transept nord a été édifié au XIVe siècle.
Archétype (moderne)
Archétype (moderne)
de la verrière de l'église
Chapiteau à thème floral (XIe siècle)
Chapiteau à thème floral (XIe siècle)
Chapiteaux à trois têtes humaines
Chapiteaux à trois têtes humaines
(jonction du chœur et du transept sud)
Chapiteaux à têtes humaines
Chapiteaux à têtes humaines
(jonction du chœur et du transept sud)
10 Chapiteaux à thème floral (XIe siècle)
10 Chapiteaux à thème floral (XIe siècle)
Croisillon nord du transept (XIVe siècle)
Croisillon nord du transept (XIVe siècle)

Architecture. L'aspect de l'église Saint-Pierre est d'une grande sobriété. Néanmoins, le croisillon sud du transept recèle des parties architecturales intéressantes, notamment les voûtes avec leurs nervures délicates, qui datent du XIVe siècle. La voûte de la nef, détruite par les bombardements de 1945 a été reconstruite en matériaux modernes. À signaler aussi les chapiteaux romans à thème floral ou à têtes humaines dans le transept.

Chapiteau à thème floral (XIe siècle)
Chapiteau à thème floral (XIe siècle)
dans le transept
Clé de voûte dans la chapelle de la Vierge
Clé de voûte dans la chapelle de la Vierge
(XIVe siècle)
Sculpture sur bois
Sculpture sur bois
sur le couronnement du confessionnal
Le transept sud et son escalier
Le transept sud et son escalier
Œuvre d'art moderne dans le baptistère
Œuvre d'art moderne dans le baptistère
Le baptistère dans le transept sud
Le baptistère
Croisillon sud du transept

Le transept sud. Il fait fonction de baptistère. La surélévation et la présence de l'escalier s'expliquent par le fait que, dessous, se trouve une crypte qui a longtemps servi d'ossuaire. Elle a été redécouverte en 1945 par le chanoine Tonnelier (sans doute à la suite des bombardements...). Au Moyen Âge, cette chapelle du transept sud était dédiée au culte de saint Nicolas, patron des marins. Ceci après la disparition du Prieuré de Saint-Nicolas qui appartenait aux bénédictins de la Grande Sauve. Au-dessus du transept sud s'élève le clocher carré.
Source : panneau affiché à l'entrée de l'église

Statue de saint Pierre
Statue de saint Pierre
dans le chœur



«««----- À GAUCHE
Fenêtres romanes dans le chœur
ou le charme des vieilles pierres
Le chœur de l'église Saint-Pierre
Le chœur de l'église Saint-Pierre
baigné par la lumière d'une fin de matinée de mai
Le chevet plat a remplacé une abside polygonale au XIIIe siècle.
La nef de Saint-Pierre vue du chœur
La nef de Saint-Pierre vue du chœur
Le mur de pierre de la façade a été construit après les guerres de Religion (XVIe siècle).

Documentation : Feuillet sur l'histoire de l'église + panneaux à l'entrée
PATRIMOINE CARTEPATRIMOINE LISTERetourner en HAUT DE PAGE