Accueil
Histoire navale
Céramique
Bibliographie
Les Grands Thèmes
  PATRIMOINE
Châteaux, palais,
  Eglises, monuments
Est Ouest Sud-Ouest Nord IdF Sud-Est Centre-OuestCentre-Est
RÉGIONS


 Contact
Page créée en janv. 2012
Sainte Catherine

Tout près d'Argenton-sur-Creuse, le bourg de Saint-Marcel, dans l'Indre, possède une belle église romane avec un magnifique chevet roman. La première église remonte au XIe siècle. Le chevet roman de l'édifice actuel est daté du XIIe siècle. L'église Saint-Marcel a été remaniée pratiquement à toutes époques, et ce jusqu'à nos jours.
On notera parmi les points remarquables : une tour-clocher massive qui autrefois servait de donjon, des stalles de la fin du XVe ou du début du XVIe siècle cachées derrière un jubé de bois, le «trésor» des XIIIe et XVe siècles, une intéressante fresque du XVe siècle sur un mur de la nef, ainsi qu'une crypte très ancienne qui a servi à abriter le tombeau d'un jeune romain, nommé Marcellus, martyrisé en 260. Selon les historiens, il est possible qu'elle ait elle-même été précédée de petits édicules successifs qui auraient eu la même fonction. Cependant les éléments de preuve manquent. Comme à l'habitude, ce sanctuaire attirait de nombreux pèlerins venus se recueillir sur le tombeau de saint Marcel.
On peut encore souligner une très belle verrière de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Les vitraux, dont beaucoup sont donnés dans cette page, illustrent des saints et des saintes, notamment saint Marcel et saint Anastase offrant l'église (sans doute à la Vierge). Au sein de cette verrière, on notera quatre vitraux peu banals représentant quatre saints, rappelant les statues-colonnes des grands porches gothiques, et qui arborent des mines féroces!

Vue d'ensemble de l'église Saint-Marcel
Vue d'ensemble de l'église Saint-Marcel : c'est une simple nef sans collatéraux.
On aperçoit au fond le jubé de bois et la poutre de gloire.
Vue d'ensemble de l'église
Vue d'ensemble de l'église
La tour-clocher (XIVe siècle) servait de donjon.
Animal fabuleux sur un chapiteau
Animal fabuleux sur un chapiteau
d'un pilier engagé
Vue d'ensemble avec le chevet et le clocher
Vue d'ensemble avec le chevet et le clocher
Le portail roman sur la façade
Le portail roman sur la façade
Il comprend deux arcs en plein cintre surmontés d'une archivolte en pointes de diamant. La 2e voussure représente vraisemblablement les signes du zodiaque.
Portail roman, voussure supérieure
Portail roman, voussure supérieure : Le Lion du zodiaque (?)
L'une des trois fenêtres romanes du chœur
Au chevet, l'une des trois fenêtres romanes du chœur
Elle est enjolivée par ses deux têtes d'animaux fabuleux
qui mettent en valeur le premier rouleau de l'arc.
(XIIe siècle)
Portail roman, voussure supérieure
Portail roman, voussure supérieure
Les Gémeaux du zodiaque (?)
Modillon représentant un animal fabuleux
Arc d'une fenêtre du chevet
Modillon représentant un animal fabuleux
Le chevet roman du XIIe siècle
Le chevet roman du XIIe siècle
À noter que le chœur et le chevet ne sont pas exactement dans l'axe de la nef.
Portail roman, voussure supérieure
Portail roman, voussure supérieure
Signe du zodiaque (?)
Portail roman, voussure supérieure
Portail roman, voussure supérieure
Signe du zodiaque (?)
Élévations gauches dans la nef
Élévations gauches dans la nef
Vitrail Sainte Catherine et sainte Madeleine
Vitrail Sainte Catherine et sainte Madeleine
(Louis Balmet, Grenoble, 1923-1924)
Le croisillon droit du transept
Le croisillon droit du transept
et l'entrée vers la crypte
Clé de voûte dans la nef
Clé de voûte dans la nef
Saint Marcel et saint Anastase
Vitrail Saint Marcel et saint Anastase
(L. Balmet, Grenoble, 1923-1924)
Ils offrent l'église, sans doute, à la Vierge
Cliquez sur l'image pour voir le vitrail en entier.
Trésor de Saint-Marcel
Trésor de Saint-Marcel
Chasse-reliquaire en cuivre sur âme en bois
Chapiteau à deux têtes et quatre mains dans la nef
Chapiteau à deux têtes et quatre mains dans la nef
Animal fabuleux sur un chapiteau
Animal fabuleux sur un chapiteau
Chapelle latérale Sainte Thérèse
Chapelle latérale Sainte Thérèse
Trésor de Saint-Marcel : chefs-reliquaire en argent et en bois
Trésor de Saint-Marcel : chefs-reliquaire en argent et en bois
Saint Philippe
Vitrail
Saint Philippe
Saint Jacques
Vitrail
Saint Jacques
Élévations dans la nef avec un vitrail du XIXe siècle
Élévations dans la nef avec un vitrail du XIXe siècle
Sainte Catherine
Vitrail de Sainte Catherine
(Louis Balmet, Grenoble, 1923-1924)
Fresque murale «Notre-Dame de Pitié»
Fresque murale «Notre-Dame de Pitié» (début du XVIe siècle) dans la nef
Saint Louis présente à la Vierge et à l'Enfant un homme d'église agenouillé.
La fresque est accompagnée d'un texte accumulant les reproches envers
les pécheurs et les menaçant au jour du Jugement dernier.
Autel latéral droit dans la nef
Autel latéral droit dans la nef
On remarquera, sur la gauche, la beauté architecturale
du massif pilier à multicolonettes à l'entrée du chœur.
«La Vierge donnant le rosaire à saint Dominique»
Tableau dans le transept : «La Vierge donnant le rosaire à saint Dominique»
Auteur et époque inconnus
Saint Jean
Vitrail
Saint Jean l'Évangéliste
Saint Jean-Baptiste
Vitrail
Saint Jean-Baptiste
Chapelle de la Vierge
Chapelle de la Vierge
dans l'absidiole droite
Saint Vincent et saint Étienne
Vitrail de Saint Vincent et saint Étienne
Saint Étienne, lapidé au Ier siècle, présente
la pierre de son supplice
(Louis Balmet, Grenoble, 1923-1924)

Cliquez sur l'image pour voir le vitrail en entier.
Chasse-reliquaire en bois
Trésor de Saint-Marcel : Chasse-reliquaire en bois
On y voit le supplice de saint Marcel (mort décapité)
Sainte Madeleine
Vitrail «Sainte Madeleine»
(L. Balmet, Grenoble, 1923-1924)
«Notre-Dame de Pitié», partie centrale
Peinture murale du début du XVIe siècle
«Notre-Dame de Pitié», partie centrale
  «Le Martyre de saint Polycarpe» de Paul Chevanard
«Le Martyre de saint Polycarpe» de Paul Chevanard (1807-1895)
Ce tableau a été installé dans l'église en 2011.
Cette photographie nous a été aimablement envoyée par le directeur des Archives
départementales et du Patrimoine historique de l'Indre. Qu'il en soit ici remercié.
La chaire à prêcher et une partie du transept gauche
La chaire à prêcher et une partie du transept gauche
Le chœur de Saint-Marcel avec son jubé de bois
Le chœur de Saint-Marcel avec son jubé de bois
Très pure architecture romane des arcs des fenêtres dans l'abside
Vous pouvez voir dans la galerie des vitraux+ une photo du chœur prise au flash. D'autres détails y apparaissent. Cliquez sur l'image ci-dessus.
«L'Annonciation»
Vitrail «L'Annonciation»
(Louis Balmet, Grenoble, 1923-1924)
Cliquez sur l'image pour voir le vitrail en gros plan
Piéta dans la chapelle Notre-Dame-de-Pitié
Piéta dans la chapelle Notre-Dame-de-Pitié
(absidiole gauche)
Clé de voûte restaurée avec deux anges portant un écusson
Clé de voûte restaurée avec deux anges portant un écusson
dans la chapelle du Sacré-Cœur (transept gauche)
Scènes de la vie de Jésus : «La Fuite en Égypte»
Vitrail de l'atelier Julien Fournier, Tours, 1886
Scènes de la vie de Jésus : «La Fuite en Égypte»
On appréciera le casque «colonial» de saint Joseph!
«La Vierge donne le rosaire à saint Dominique», détail
«La Vierge donne le rosaire à saint Dominique», détail
Tableau «Sainte Catherine» de J.B. Willach
Tableau «Sainte Catherine»
de J.B. Willach
Sainte Philomène
Vitrail de sainte Philomène
(L. Balmet, Grenoble, 1923-24)
Cul-de-lampe : un ange portant un écusson
Cul-de-lampe : un ange portant un écusson
dans la chapelle du Sacré Cœur
(transept gauche)
Sainte Marguerite
Vitrail de sainte Marguerite
(L. Balmet, Grenoble, 1923-1924)
Chapelle axiale du XIIe siècle
Chapelle axiale du XIIe siècle
L'autel est bien sûr plus récent. Les trois vitraux sont de l'atelier Fournier et datent de 1886.
Scènes de la vie de Jésus : «Présentation au Temple»
Vitrail, atelier Julien Fournier, Tours, 1886
Scènes de la vie de Jésus : «Présentation au Temple»
LES STALLES D'ANTOINE BARBAUD (Fin du XVe siècle - début du XVIe siècle)
Vue d'ensemble des stalles
Vue d'ensemble des stalles (début XVIe siècle)
Moine, sur un accoudoir, tenant un écusson
Moine, sur un accoudoir, tenant un écusson
Le siège d'un dignitaire
Le siège d'un dignitaire
et son dossier sculpté de pampres
Vitrail : «L'Annonciation»
Vitrail : «L'Annonciation». Détail : la Vierge (vers 1920)

Les stalles. Elles sont fermées par un «chancel» ; on en compte trente-et-une, chacune enjolivée de sculptures de moines, de priants ou de grotesques. Trois étaient réservées aux dignitaires, dont le père-abbé de Saint-Gildas de Châteauroux dont dépendait Saint-Marcel, et le prieur. La plus belle est munie d'un dossier sculpté de pampres (voir à gauche). Cet ensemble de stalles aurait été commandé par Antoine Barbaud, dernier prieur résident de Saint-Marcel de 1484 à 1522. Source : document affiché dans l'église.

Un coin des stalles dans le côté nord
Un coin des stalles dans le côté nord (début XVIe siècle)
Homme accroupi (accoudoir)
Homme accroupi (accoudoir)
Moine priant
Moine priant
Dessous de siège : bonhomme grotesque
Miséricorde en forme de grotesque
LA CRYPTE
Vue d'ensemble de la crypte
Vue d'ensemble de la crypte
Pierre sculptée (carolingienne?)
Pierre sculptée (carolingienne?)

Cette crypte fut édifiée pour abriter le tombeau du romain Marcellus, martyrisé en 260. On peut y voir des pierres sculptées sans doute d'origine carolingienne. Enjolivaient-elles un autel où étaient exposées les reliques du soldat? La crypte a servi de cave à vins à divers particuliers. Elle a été restituée à l'église vers 1870. Source : panneau dans l'église.

Pierre sculptée (carolingienne?)
Pierre sculptée (carolingienne?)

La crypte et l'escalier d'entrée ---»»»
La crypte et l'escalier d'entrée
La nef vue du chœur
La nef de Saint-Marcel vue du chœur
À droite, vitrail de Louis Balmet, Grenoble, 1923-24 ---»»»
Vitrail des années 1920
Saint Marcel et saint Anastase -
saint Vincent et saint Étienne

Documentation : Panneaux dans l'église et à l'extérieur + «Éclats de la lumière, Vitraux de l'Indre», sous la direction de Michel Maupoix,
éditeurs : Rencontre avec le patrimoine religieux & Conseil général de l'Indre +
une photo envoyée par le directeur des Archives départementales et du Patrimoine historique de l'Indre
PATRIMOINE CARTE PATRIMOINE LISTE Retourner en HAUT DE PAGE