Accueil
Histoire navale,
maquettes de bateaux
Patrimoine CARTE
Patrimoine LISTE
Céramique
Bibliographie
Les Grands Thèmes
Contact
ÉGLISES D'ARRAS
La nef de la cathédrale Saint-Vaast Cathédrale Saint-Vaast
style classique, XVIIIe siècle
Le bas-côté nord et ses statues du XIXe siècle

Jusqu'à la Révolution la ville d'Arras possédait une très vaste cathédrale, Notre-Dame-en-Cité, commencée au XIe siècle. Transformée en magasin à munitions et à fourrage en 1793, puis vendue, elle était bien délabrée quand les notables de la ville demandèrent des subsides à Napoléon Ier, de passage à Arras, pour la restaurer. L'empereur refusa en prétextant qu'Arras avait déjà Saint-Vaast... La reconstruction de la très ancienne abbaye Saint-Vaast, en style classique, commença vers le milieu du XVIIIe siècle, avec l'intervention... Lire la suite

La nef de l'église Saint-Jean-Baptiste Église Saint-Jean-Baptiste
style néogothique, 1927
«La Descente de croix» de Pierre-Paul Rubens (partiel)

Une première église fut construite au XIIe siècle sur le bastion Saint-Nicolas. Démolie en 1564, elle fut reconstruite à l'emplaciement de l'église actuelle sous le vocable de Saint-Nicolas-des-Fossés. Transformée en temple de la Raison, c'est la seule qui passa le cap de la Révolution, toutes les autres églises d'Arras furent rasées. En 1803, elle devint cathédrale provisoire sous l'appellation de Saint-Jean-Baptiste et le reste jusqu'en 1833 quand l'évêque reprend possession de la cathédrale Saint-Vaast, enfin achevée. L'église redevient... Lire la suite

L'église Saint-Nicolas-en-Cité Église Saint-Nicolas-en-Cité
style néoclassique, 1846
Le chœur de l'église Saint-Nicolas-en-Cité

La ville d'Arras disposait jusqu'à la Révolution d'une grande cathédrale. Vendue comme bien national, elle est transformée en carrière par un marchand hollandais. En 1804, Napoléon Ier refuse d'accorder des subsides pour la restaurer. Elle est alors rasée et le terrain transformé en jardin. Pour le besoin du culte, il s'avère rapidement nécessaire de bâtir une nouvelle église. Construite sur la place de la Préfecture, la première pierre en est posée en 1839. Son architecte, Joseph-Auguste Traxler (1796-1856), l'a conçue en style... Lire la suite

Le chevet de Notre-Dame-des-Ardents Église Notre-Dame-des-Ardents
style romano-byzantin, 1876
La nef de Notre-Dame-des-Ardents

À Arras, sur la place des Héros actuelle, on pouvait voir, avant la Révolution, la Pyramide de la Sainte Chandelle (liée au miracle des Ardents). Détruite en 1791 (en fait plus pour des raisons de vétusté que d'ardeur révolutionnaire), elle a été remplacée quatre-vingts ans plus tard par l'église Notre-Dame des Ardents. La construction commença en 1869. Bien que l'architecte Normand fût un spécialiste du néoroman et du néogothique, le style choisi fut le romano-byzantin, très en vogue à l'époque. Notre-Dame des Ardents fut achevée... Lire la suite