Accueil
Histoire navale,
maquettes de bateaux
Patrimoine CARTE
Patrimoine LISTE
Céramique
Bibliographie
Les Grands Thèmes
Contact
ÉGLISES DE CAEN
L'abbaye aux Hommes vue du chevet Église Saint-Étienne (Abbaye aux Hommes)
art roman, XIe siècle
L'abside de l'église Saint-Étienne

L'Abbaye-aux-Hommes de Caen a été fondée par Guillaume le Bâtard (futur Guillaume le Conquérant) en 1059, tandis que sa jeune épouse, Mathilde de Flandre, fondait l'Abbaye-aux-Dames à l'Est de la ville. Avec ces deux monastères, le duc de Normandie voulait se faire pardonner par le pape le fait d'avoir épousé sa cousine en violation des interdits de l'Eglise relatifs aux mariages consanguins.
Les travaux commencèrent en 1063 et allèrent bon train.... Lire la suite

La façade de l'abbaye aux Dames Église de la Trinité (Abbaye aux Dames)
art roman, XIe siècle
La fresque de l'Assomption sur la voûte du chœur

L'abbaye-aux-Dames à Caen se compose de deux parties : l'église de la Trinité et les bâtiments conventuels.
L'église de la Trinité a été fondée par la reine Mathilde vers 1060 en même temps que son époux, Guillaume le Bâtard (futur Guillaume le Conquérant), fondait l'Abbaye-aux-Hommes et l'église Saint-Etienne. L'église de la Trinité est un chef-d'œuvre d'art roman normand. Sa nef dépouillée s'orne de magnifiques élévations à deux niveaux. Son chœur sans déambulatoire... Lire la suite

Le chœur de l'église Saint-Pierre Église Saint-Pierre
gothique flamboyant
L'abside de l'église Saint-Pierre

Remplaçant une église romane du XIIe siècle, l'église Saint-Pierre actuelle a été construite du XIIIe au XVIe siècle. Sa particularité est de conjuguer plusieurs styles d'architecture : le gothique rayonnant, le gothique flamboyant et le style Renaissance. Ainsi la façade occidentale (XIVe siècle) relève du gothique rayonnant, la balustrade du triforium est en gothique flamboyant (comme celle de Saint-Jean - à Caen également), tandis que l'abondance des sculptures en pierre des chapelles rayonnantes rappelle la Renaissance italienne.... Lire la suite

Le chevet de l'église Saint-Jean Église Saint-Jean
gothique flambloyant, XVe siècle
La tour-lanterne et sa sculpture de pierre

L'église Saint-Jean de Caen n'est pas une église banale. Au XIIe siècle, un édifice, dont on connaît peu de choses, a succédé à une église romane. Très endommagée pendant la guerre de Cent Ans, notamment par les troupes du terrible Henri V en 1417, le bâtiment a été reconstruit au XVe siècle (portail, clocher-porche et nef) et au XVIe (abside et chœur).
Pendant la Révolution, l'église devient dépôt de salpêtre. Elle est rendue au culte en 1802. En 1944, les bombes anglaises l'endommagent, mais... Lire la suite

L'église Saint-Sauveur Église Saint-Sauveur
art gothique, XIVe-XVIe siècles
Le double chœur de l'église Saint-Sauveur

L'église Saint-Sauveur (anciennement église Notre-Dame-de-Froide-Rue) à Caen fait partie des rares églises à double-nef en France (comme Saint-Porchaire à Poitiers). À Caen, autrefois à cet endroit, il y avait une église romane dont il reste rien. La construction de l'église actuelle s'échelonne du XIVe au XVIe siècle.
Saint-Sauveur possède une atmosphère unique : celle que l'on trouve dans les vieilles églises de taille moyenne, dotées d'une abside aux vitraux chatoyants. L'église parisienne de Saint-Eugène, dans le 9e arrondissemen... Lire la suite

La façade de l'église Saint-Michel Église Saint-Michel de Vaucelles
art roman, XIIe et XVIe siècles
Vitrail moderne de la crucifixion

L'église Saint-Michel de Vaucelles est située non loin de la gare de Caen (rive droite de l'Orne), sur une petite butte qui laisse apercevoir son clocher d'assez loin.
A l'origine, il y avait à cet endroit un sanctuaire dédié à Saint Michel (l'évêque d'Avranches avait vu l'apparition en songe). Au début du XIIe siècle, une église romane remplace le sanctuaire. De cette église il reste la tour latérale et la nef. La nef fut remaniée au XVIe siècle... Lire la suite

Le chœur roman de l'église Saint-Nicolas Église Saint-Nicolas
art roman, XIe siècle
Le portail de l'église Saint-Nicolas

A la fin du XIe siècle, les moines de l'Abbaye-aux-Hommes dépendaient de deux paroisses : Saint-Martin et Saint-Etienne-le-Vieux. Ils décidèrent de construire une église romane qui, ainsi, ne dépendraient que d'eux.
Saint-Nicolas fut bâtie à la limite du Bourg-l'Abbé... et le resta car la ville de Caen s'étendit au sud, vers la vallée de l'Orne et au-delà. En conséquence, la paroisse demeura de taille modeste. Nul besoin d'ajout ni d'agrandissement. L'édifice nous est parvenu quasiment identique depuis sa date d'achèvement... Lire la suite