Accueil
Histoire navale,
maquettes de bateaux
Patrimoine CARTE
Patrimoine LISTE
Céramique
Bibliographie
Les Grands Thèmes
Contact
ÉGLISES DE CHÂTEAUROUX
Élévations dans la nef de l'église Saint-André Église Saint-André
style néogothique, XIXe siècle
L'église Saint-André dans un vitrail de la nef

L'église Saint-André de Châteauroux n'est pas une cathédrale, mais elle en a la dimension. La municipalité fit commencer un premier édifice en 1845, mais la construction s'arrêta en 1848. Les événements politiques et les critiques sur le choix de l'emplacement eurent raison des bonnes volontés. En 1869, on démarra les travaux d'une nouvelle église, à quarante mètres de la précédente - celle-ci étant définitivement abandonnée. L'architecte en était un enfant du pays, Alfred Dauvergne, qui construira également l'église Notre-Dame de... Lire la suite

Le chevet de l'église Notre-Dame Église Notre-Dame
style romano-byzantin, XIXe siècle
Le chœur de l'église Notre-Dame

La première pierre de l'église Notre-Dame de Châteauroux a été posée en 1882. Son architecte est un enfant du pays : Alfred Dauvergne (1824-1885), également père de l'église Saint-André. Notre-Dame est élevée en partie sur des terrains où s'élevaient d'anciens remparts de la ville. L'édifice, de style néo-roman, sera consacré en octobre 1895.
Son aspect extérieur est d'un néo-roman particulièrement travaillé : un remarquable chevet étale ses chapelles rayonnantes au milieu... Lire la suite

L'église Saint-Étienne à Déols Église Saint-Étienne (village de Déols)
XIIe siècle
Chapelle Saint-Ludre dans le bas-côté sud

Il est attesté qu'un premier sanctuaire dédié à saint Ludre existait à l'emplacement de l'église actuelle dès le début du VIIe siècle, lui-même construit sur une ancienne nécropole gallo-romaine. Au XIIe siècle, le chœur polygonal fut détruit et remplacé par le chevet plat actuel. Il n'y avait à l'époque pas de collatéraux. La dédicace de l'église changea au profit de saint Étienne en 1138. L'année suivante, l'église devenait paroisse dépendant de l'abbaye Notre-Dame de Déols.
Les collatéraux sont ajoutés au XVe siècle (sans doute à la faveur... Lire la suite

La chambre des cloches dans la tour–clocher de l'abbatiale Abbatiale Notre-Dame (village de Déols)
Xe siècle
Chapiteau roman : Daniel dans la fosse aux lions

Au Moyen Âge, l'église abbatiale Notre-Dame du Bourg-Dieu comptait parmi les plus grandes églises romanes de France. Au départ, en 917, Ebbe le Noble, prince de Déols, céda de nombreuses terres aux religieux. Lui-même s'installa dans un castrum de l'autre côté de l'Indre pour mieux lutter contre les invasions hongroises et normandes. Son fils fit encore mieux : il vécut dans la nouvelle forteresse de Château-Raoul. À ses pieds, un village se constitua : le futur Châteauroux. Lire la suite

L'église romane Saint-Martin et son magnifique chevet Église Saint-Martin (village d'Ardentes)
art roman, XIIe siècle
Chapiteau roman dans l'église Saint-Martin

L'église romane Saint-Martin d'Ardentes, qui se dresse dans un cadre champêtre au bord de l'Indre, date du XIIe siècle. La première moitié du siècle vit construire le chœur avec ses chapiteaux, la seconde la nef et les portails nord et ouest. Dès 1117 l'église est rattachée à l'abbaye de Déols, dont elle a subi l'influence architecturale. Des fouilles récentes faites sous l'église portent à croire que Saint-Martin a été bâtie à l’emplacement d’un lieu de culte de l’époque gallo-romaine : les fouilles ont en effet mis à jour des vestiges gallo-romains... Lire la suite

L'église Saint-Vincent à Ardentes Église Saint-Vincent (village d'Ardentes)
XVe siècle
Le chœur de l'église Saint-Vincent

L'église Saint-Vincent est de style gothique et date du XVe siècle. Son aspect extérieur peut dérouter un peu : son clocher a été refait en 1869 ; les murs extérieurs ont été entièrement restaurés en 2002-2003. Hormis la façade, on y voit davantage l'image d'une maison que celle d'un édifice religieux.
À l'origine, l'église Saint-Vincent dépendait de l’abbaye de Déols, comme sa voisine romane Saint-Martin. Ardentes, c'était en fait deux bourgs indépendants : Ardentes-Saint-Vincent et Ardentes-Saint-Martin. À partir du... Lire la suite

La nef de l'église Saint-Maur à Saint-Maur Église Saint-Maur (village de Saint-Maur)
XIe et XVe siècle
Tableau «La Sainte famille» (partiel) dans la nef

Au XIe siècle, la France connut une période de renouveau économique après les invasions normandes. À Châteauroux, la riche abbaye Saint-Gildas, fondée en 913 pour héberger les moines fuyant les Normands, fut à l'origine de la construction de l'église de Saint-Maur. D'après les documents, ce premier édifice, de plan cruciforme, devait avoir une nef simple d'une trentaine de mètres de long, un chœur semi-circulaire et deux absidioles orientées. Au XIIe siècle, des moines de Saint-Gildas vinrent s'y installer. On fonda alors un prieuré... Lire la suite